ICONE : Centre cancérologie Nord Est
centre cancerologie ICONE
Elsan logo header
Catégorie(s) : Cancer de la prostate

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Traitement en conditions stéréotaxiques des cancers de prostate

cancer prostate radiotherapie

3 Plan de l'article

Le cancer de la prostate concerne la glande prostatique, située sous la vessie et entourant l’urètre. Différents traitements peuvent être proposés en fonction de son stade, de son grade, et du risque de récidive de la maladie. La radiothérapie externe fait partie des solutions thérapeutiques possibles. Pour certains patients, elle peut être délivrée en conditions stéréotaxiques grâce à la pose de grains d’or directement au sein de la prostate. Cette technique novatrice permet d’irradier la tumeur prostatique avec une grande précision et une efficacité optimale.

Qu’est-ce que la radiothérapie en conditions stéréotaxiques ?

Le traitement en conditions stéréotaxiques est une technique de radiothérapie externe qui nécessite un appareil spécifique, l’accélérateur linéaire. Celui-ci envoie des faisceaux de rayons X de haute énergie sur la tumeur cible : ici, la tumeur prostatique.

Le terme stéréotaxique désigne la méthode de repérage de la tumeur dans l’espace par un système de coordonnées tridimensionnelles. Le patient est installé sur une table mobile qui peut bouger dans les trois directions afin d’ajuster son positionnement par rapport au faisceau.

La radiothérapie en conditions stéréotaxiques permet de délivrer des doses élevées de rayons sur une zone cible, avec une grande précision et en épargnant les organes voisins sains (dans le cas du cancer de la prostate : la vessie ou le rectum notamment).

Cancer de la prostate : pour quels patients la radiothérapie stéréotaxique est-elle indiquée ?

Le traitement en conditions stéréotaxiques peut être proposé aux patients touchés par un cancer prostatique pour lesquels une irradiation des aires ganglionnaires pelviennes n’est pas nécessaire, et avec des signes fonctionnels urinaires limités.

Il s’agit le plus souvent d’hommes porteurs d’une tumeur prostatique localisée ou localement avancée, avec un risque de récidive faible à intermédiaire.

Lire notre publication sur les  les premiers signes et symptômes du cancer de la prostate

Déroulement du traitement en conditions stéréotaxiques pour le cancer de la prostate

Le traitement en conditions stéréotaxiques se déroule selon plusieurs étapes :

Pose de grains d’or

La première étape consiste à implanter trois grains d’or dans la glande prostatique pour permettre un suivi précis quotidien rapide de tous ses mouvements pendant le traitement. En effet, la prostate peut bouger légèrement dans l’organisme, notamment en raison des remplissages de la vessie et du rectum qui peuvent varier d’un jour à l’autre. La pose de grains d’or permet d’accroître la précision du traitement.

Le geste est pratiqué à l’occasion d’une courte anesthésie générale de 10 minutes, en ambulatoire. Les grains d’or sont de petits implants métalliques qui servent de repères radio-opaques pour localiser la prostate lors du traitement. Ils sont invisibles à l’œil nu et n’entraînent pas d’effets secondaires. Ils sont placés au sein de la glande prostatique à l’aide d’une aiguille à travers le périnée, sous guidage échographique (échographie endo-rectale).

Explications du Dr Mallet sur la pose de grains d’or (radiothérapie cancer de la prostate)

 

 

Scanner de centrage

Ensuite, un scanner de centrage (ou de repérage) est programmé 15 jours après la pose des grains d’or. C’est le temps nécessaire pour que les marqueurs en or se fixent de manière définitive dans les tissus. Dans certains cas, cet examen est complété par une IRM. Le scanner de centrage permet de définir le volume à traiter et les organes à risques à protéger.

Séance d’irradiation

En début de séance d’irradiation, des clichés radiographiques sont réalisés pour contrôler la position des grains d’or. Ils sont ensuite comparés à des clichés de référence appelés DRR. Il s’agit d’une image reconstruite à partir du scanner de repérage.

En cas de décalage, la table de traitement du patient sera ajustée avant de délivrer l’irradiation.

Pendant la séance, le patient reste immobile et respire normalement. Le faisceau de rayons X suit les mouvements de la prostate grâce à un système d’imagerie en temps réel (image exactrac).

La séance dure une quinzaine de minutes, en incluant le temps de préparation. Il faut compter entre 5 et 7 séances selon le plan personnalisé de traitement.

Ce type de traitement est réalisé sur un accélérateur de type Truebeam.

Radiothérapie stéréotaxique de la prostate : Quels sont ses avantages ?

Le traitement en conditions stéréotaxiques de la prostate présente plusieurs avantages par rapport aux autres techniques de radiothérapie :

  • Il permet de délivrer des doses plus élevées sur la tumeur pour une efficacité de traitement optimale. Plusieurs ont en effet montré que la radiothérapie hypofractionnée (5 séances de 7 Gy) se révélait non inférieure à la radiothérapie conventionnelle (39 séances de 2 Gy) sur le plan du contrôle local de la maladie et de la survie sans progression.
  • Il réduit le nombre de séances et donc, la durée du traitement. Le protocole de radiothérapie est plus confortable pour les patients, avec une nette réduction des allers-retours. La radiothérapie est délivrée sur une ou deux semaines, contre 6 à 8 semaines avec la radiothérapie conventionnelle.

 

La radiothérapie stéréotaxique est donc une alternative intéressante pour certains patients atteints de cancer de la prostate. Elle permet de bénéficier d’une irradiation précise et personnalisée de la tumeur tout en réduisant le nombre de séances.

4.2/5 - (16 votes)